Lettres d'Abélard et Héloïse par Pierre Abélard

August 17, 2019

Lettres d'Abélard et Héloïse par Pierre Abélard

Titre de livre: Lettres d'Abélard et Héloïse

Auteur: Pierre Abélard

Broché: 363 pages

Date de sortie: August 21, 2017

Lettres d'Abélard et Héloïse par Pierre Abélard est disponible au téléchargement en format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez accéder à des millions de livres. Tous les livres disponibles pour lire en ligne et télécharger sans avoir à payer plus.

Pierre Abélard avec Lettres d'Abélard et Héloïse

Ces lettres d’amour du Moyen-âge sont les plus connues de la littérature française, annonçant le modèle de l'amour courtois.En tant que chanoine membre du chapitre de la cathédrale de Saint-Étienne, le tuteur d'Héloïse prend en pension, sous le même toit que sa filleule, l'écolâtre de l'école cathédrale du Cloître de Paris, Abélard, qu'il soutient depuis de nombreuses années dans sa démarche moderniste.La beauté solaire de la jeune femme et son engagement dans les études lui valent d'être une des personnalités les plus en vue de Paris. Son intelligence et ses connaissances en latin, grec et hébreu, spécialement celle des auteurs antiques, encore ignorés de l'enseignement officiel, étonnent, et en font la figure féminine d'une jeunesse étudiante qui s'émancipe, à l'instar d'Abélard lui-même.Abélard, célibataire mais destiné à la vie ecclésiastique, célèbre pour sa beauté et reconnu par ses pairs comme le plus éminent des enseignants de la dialectique, cherche à devenir son professeur particulier dans le but calculé de la séduire ! Il chante ses louanges dans de nombreux poèmes en latin, attirant sur elle la jalousie des autres femmes !
Commence alors une relation épistolaire, qui ne s’éteindra jamais !
Plus qu'une correspondance amoureuse, les lettres des deux amants sont une correspondance sur l'amour.
Entre l'élève et son professeur de treize ans son aîné, s'engage alors une liaison, et Héloïse tombe enceinte peu après.
A l'automne 1116, Héloïse accouche chez la sœur d'Abélard, Denyse, d'un fils auquel elle donne le prénom d'Astralabe, c'est-à-dire, « premier fils de Dieu ».
Dans les semaines suivantes, le mariage est prononcé à Paris devant témoins mais à l'aube, secrètement, pour ne pas compromettre les chances du mari d'obtenir un canonicat qui exigeait le célibat !
L'oncle et tuteur d’Héloïse, se croyant trahi décide alors de le faire châtrer, châtiment habituellement, réservé aux violeurs !
A partir de cet instant, chacun se réfugie dans les ordres et continuent de correspondre !